back to top

A propos

valerienovello@orange.fr

Valérie Novello est née en 1971 à Paris.
Elle vit et travaille à Gentilly (94250)

Elle est diplomée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris (1989 – 1994) – section «sculpture-techniques mixtes».

Expositions

  • Octobre/décembre 2017
    Galerie Vrijdag
    Anvers – Belgique
  • Mars/mai 2017
    Avec Rieko Koga
    Centre Culturel de Gentilly
  • Novembre/décembre 2011
    Centre d’art L’Orangerie
    Cachan
  • Juillet/août 2009
    Casa Betania
    Postua – Piemont – Italie
  • Avril/mai 2008
    Galerie Olivier Vahl
    Paris
  • Juin 2007
    Installation. Espace Gabriele Chiari
    Paris
  • Octobre 1998
    Ancienne chapelle de l’hôpital de Bicêtre.
    CHU de Bicêtre – Hôpitaux de Paris
  • Juin/juillet 1997
    Château de Dinan (Côtes d’Armor)
    Tour de Coëtquen
  • Février 1996
    Oratoire de l’Eglise Saint-Germain-des-Prés
    Paris
  • Mai 1995
    Installation à l’ENSBA Paris
  • Juin 1994
    Galerie Gauche
    ENSBA Paris

 

Films

  • 2005 – 2008
    « Avril »
    Super 8 couleur. 60 minutes.
    En cours de montage
  • 2004
    Travail photographique réalisé pour la préparation
    du film « Avril »
  • 2002 – 2003
    « Reste »
    Couleur. 15 minutes.
    Présenté au Festival l’Ecran Cévénol (Cévennes)
    et aux Rencontres Paris-Berlin
  • 1999 – 2001
    « La Venus d’Ille »
    Noir et blanc/couleur. 30 minutes.
    Présenté au Festival E-Magiciens (Valenciennes)

 

Publications

  • Émission radiophonique « Les arts et les gens », France Culture,
    avec Pierre Desgargues, Valère Bertrand et Alin Avila
  • Gallimard NRF n° 548. « Le temps n’est pas celui de l’horloge »,
    texte de Pierre Descargues
  • Emission radiophonique « Les arts et les gens », France Culture,
    avec Pierre Desgargues, Valère Bertrand et Alain Avila
  • « Ce qui n’est pas montré », texte de Philippe Comar
  • « Entre ciel et plomb », texte d’Anne Armagnac
  • « La prisonnière volontaire du duc de Mercoeur »,
    texte de Philippe Dressayre
  • «Quand le regard», de Valérie Brégaint, documentaire
    de création. 18 minutes. CNC.